Imprimer

Résumé :

Bien que les pratiques du trader américain Enron aient été considérées comme des archétypes de la fraude d’entreprise et aient donné lieu à de nombreux rapports officiels, elles ont été rarement analysées par les chercheurs dans le champ de la Responsabilité Sociale et Environnementale. Elles n’ont notamment pas été observées à l’aide du modèle de référence du « triangle de la fraude » proposé par D.R. Cressey. Cette recherche vise à mesurer la portée et les limites de l’application du modèle de Cressey à la fraude d’entreprise pratiquée par le réseau d’Enron et aux dispositions prises par les autorités publiques et professionnelles américaines, afin de mieux prévenir les fraudes et dissuader les fraudeurs.

Mots clés: Fraude corporate, triangle de la fraude, pratiques frauduleuses, comportements opportunistes, sélection adverse.

Abstract:

Although the practices of the American trader Enron have been considered as archetypes of corporate fraud and have given rise to numerous official reports, they have rarely been analyzed by researchers in Social and Environmental Responsibility. They were not observed using the reference model of the "fraud triangle" proposed by D.R. Cressey. This research aims to measure the scope and the limits of the application of the Cressey model to the corporate fraud practiced by the Enron network and the measures taken by American public and professional authorities, in order to better prevent fraud and dissuade fraudsters.

Keywords: Corporate fraud, triangle of fraud, fraudulent practices, opportunistic behaviours, adverse selection.